Comme tout le monde, une personne en situation de handicap a besoin d’infrastructures sanitaires notamment des toilettes. Cependant ces dernières sont souvent inadaptées. Et ces personnes sont souvent obligées de demander de l’aide pour faire leur besoin, ce qui s’avère assez embarrassant. De plus, elles n’auront pas tout le temps à disposition quelqu’un pour les aider. Aussi, quelques aménagements leur permettront de devenir indépendantes et de sauvegarder leur intimité. Si l’on dispose d’un assez large budget, il devient même possible d’offrir un peu de modernité en installant des wc suspendus de la marque ideal standard. Ceux-ci sont à hauteurs ajustables. Sinon, on trouve également des rehausseurs de cuvette ergonomique auprès de magasin spécialisé.

Les critères d’un WC ergonomique pour une personne handicapée

Il n’est pas très difficile de connaitre les accessoires essentiels pour l’aménagement de toilettes. Il suffit de s’inspirer de techniques appliqué pour les infrastructures publiques. Parfois, cela demande un certain nombre de travaux. Il existe d’ailleurs toute une norme régissant la matière. Mais avant de parler des accessoires impératifs, il faudra comprendre les règles de base. La première est de faire en sorte que les WC soient aisément accessibles et surtout près de la chambre de la PESH. Ils se doivent d’être larges surtout pour une personne à mobilité assez limité  et utilisant un fauteuil roulant. Ainsi, une distance de deux mètres doit séparer la cuvette de la porte. Cela laissera à la personne assez d’espace pour diverses manœuvres. Il est logique de poser des barres d’appui, sur les deux côtés du mur. Certains modèles de barres servent également de support pour papiers toilette. Si n’y a pas assez d’espaces, un cadre de toilette est recommandé. En outre la porte elle-même doit obéir aux critères imposés par la loi. On installera aussi la cuvette à hauteur raisonnable, à environ 50 cm du sol.

Des accessoires pratiques dans les toilettes

Le premier accessoire indispensable pour une personne handicapée est le bidet amovible. Il sert à la toilette intime et se poser sur la cuvette. L’utilisateur sera libre d’utiliser bien évidemment de l’eau chaude qu’il pourra évacuer par la suite en tirant simplement la chasse. L’idéal est donc de poser la cuvette dans la salle de bain pour éviter les éclaboussures. On soulignera que l’aménagement ne signifie pas « usage exclusif ». Tout le monde pourra utiliser les toilettes puisque ces accessoires d’aide technique passeront quasiment inaperçus. Le confort est également une question de décoration. Les ornements rendent le temps passé dans cette petite pièce beaucoup moins pénible, voire agréable pour une PESH. Une plante est dans ce cas tout indiquée, mais elle demande de l’entretien. Mieux vaut opter pour des stickers muraux amusants ou encore des posters de personnages célèbres. Repeindre les murs avec des couleurs joyeuses est également un bon moyen de se détendre. Les miroirs sont absolument à bannir. On se sent assez mal à l’aise en se regardant étant assis sur la cuvette.