Les humains ont utilisé le toit végétalisé depuis plusieurs générations. C’est un toit recouvert de végétaux. Ce type de toit est écologique et esthétique. Pour réaliser un toit végétalisé, on a besoin d’un toit incliné de moins de trente degrés. L’ensoleillement aussi doit être suffisant pour l’épanouissement des plantes.

Composition d’une toiture végétale

En effet, le toit en végétal est composé de plusieurs couches:

– Il y a les plantes. On peut y planter plusieurs sortes de végétaux selon les régions et le climat.

– Il y a le substrat de croissance. On peut choisir entre la terre ou la mousse. On peut choisir entre deux méthodes : il y a le système modulable de plantations sur plaque et la deuxième méthode est l’ajout de terre comme un jardin traditionnel.

– On pose une couche de filtration pour que le toit ne s’abîme pas.

– Il y a une couche de drainage qui conduit l’eau vers les gouttières.

– Pour empêcher l’eau de pénétrer dans la toiture, on installe des membranes d’étanchéité.

– Et la dernière couche est une structure qui supporte le poids de l’ensemble.

Ces couches sont nécessaires pour que le toit soit étanche et que les plantes s’épanouissent.

Comment pose-t-on un toit végétalisé ?

Il faut d’abord installer la structure qui supporte le poids de l’ensemble. Après on pose les membranes imperméables. Puis, on déroule le système de drainage. Après ça, il faut disposer le substrat de jardin de toit en évitant qu’il vient entre les bandes de drainage. Vous pouvez choisir de poser des plaques de substrat. À la fin, vous pouvez faire votre jardin, car votre il est enfin prêt pour être cultivé. Vous devez arroser s’il fait trop sec. Mais pendant la saison de pluies, on a pas besoin de faire d’arrosage. Pour que cette pose soit faite dans les normes, le mieux est de faire appel à un professionnel en toiture tel que ce couvreur dans le 07.

Quels sont les avantages avec le toit en végétal ?

Le toit en végétal assure une isolation thermique et phonique. D’ailleurs, il protège le toit des intempéries. Il est esthétique. Il rend l’air propre. Il est facile à réaliser. De plus, il n’est pas du tout cher.

Quels sont ses inconvénients ?

Avec un toit végétalisé, il faut souvent vérifier la structure et l’étanchéité d’où on a souvent besoin d’appeler un professionnel. Avant la pose aussi, il est nécessaire de consulter un ingénieur pour savoir si le projet est faisable. Il faut se renseigner à la mairie, car on ne sait pas si on doit faire un permis de construire.

Malgré ça, avoir un toit végétal est avantageux, surtout pour ceux qui aiment la nature.