Le carrelage est un des éléments essentiels de l’esthétique de la salle de bains. Que les carreaux soient uniquement présents au sol ou recouvrent également la moitié des murs, ils apportent certainement une touche de délicatesse dans la pièce.

 

Le carrelage en céramique reste le modèle le plus utilisé en France ; sa résistance et sa facilité d’entretien en sont les deux principales caractéristiques. Bien que peu prisés, le carrelage en faïence et le carrelage mural présentent aussi un certain nombre d’avantages, tant pratiques qu’esthétiques.

 

Les types de carrelage présents sur le marché

Il est important de connaître les principales caractéristiques des carrelages existants, notamment si vous souhaitez rénover votre salle de bains – changer de carreaux, repeindre le carrelage existant ou en poser sur les murs…

Le carrelage en céramique

La céramique est un matériau élégant, c’est exactement ce dont on a besoin pour apporter une touche contemporaine dans la salle de bains. Côté pratique, on souligne souvent sa résistance et sa facilité d’entretien. Mais si la majorité des foyers français se ruent vers ce type de carrelage, c’est surtout parce qu’il est le plus abordable – la fourchette est comprise entre 15 et 120 € le mètre carré.

Le carrelage en faïence

L’élégance est également au rendez-vous avec les carreaux en faïence, qui sont bien connus pour leur finesse et leur brillance. En même temps, cette beauté esthétique cache un défaut, en réalité. En effet, le carrelage en faïence est beaucoup moins résistant que celui en céramique.

Le carrelage mural

Le carrelage mural apporte davantage de raffinement à la salle de bains. Sur le marché, on a le choix entre le gris étiré ou émaillé, ou encore le grès cérame poli ou pleine masse, pour ne citer que ces modèles. Les professionnels recommandent néanmoins les carreaux en céramiques ou en faïence, bien plus faciles à poser et plus économiques.

Carrelage en céramique ou en faïence : lequel choisir ?

Le carrelage en céramique s’apprécie notamment pour sa durabilité. Contrairement au modèle en faïence, il ne présentera aucune trace d’usure pendant de nombreuses années. Le modèle est par ailleurs plébiscité pour son bon rapport qualité-prix. Du reste, le standing reste classique. Pour avoir du haut-de-gamme, il faut se tourner vers le carrelage en faïence.

A propos de la fragilité du carrelage en faïence, on aura déjà tout dit. Cela n’empêche que beaucoup tombent sous le charme de son élégance. Les carreaux sont telles fins qu’ils dessinent une esthétique moderne et contemporaine pour la salle de bains – et leur élégance se reflète de plus belle quand ils sont posés sur les murs.