Hier encore, il y avait un incendie, suite à un court-circuit. En effet, aujourd’hui, de plus en plus de maisons sont victimes d’incendies, qui la plupart du temps, sont dues à une mauvaise installation ou un court-circuit. Cela dit, l’installation électrique de chaque maison doit être parfaitement sécurisée, que ce soit un bâtiment industriel ou un bâtiment domestique. Justement, c’est là que le disjoncteur intervient. Aujourd’hui, les pros et les amateurs du bricolage conseillent la mise en place de ce dispositif pour offrir le maximum de protection et de sécurité aux occupants de la maison. Ce dispositif est actuellement présent dans toutes les boutiques dédiées à l’installation électrique et à l’électricité. Pour plus de sécurité, on peut cependant opter pour d’autres disjoncteurs. Mais plus concrètement, qu’est-ce qu’un disjoncteur ? Et à quoi sert-il ? Le point.

Définition du disjoncteur

Un disjoncteur  est un incontournable dans le domaine de l’installation électrique et de l’électricité. En effet, il s’agit d’un dispositif utilisé pour protéger et sécuriser les installations électriques d’une maison. Cet équipement protège également le tableau électrique. En somme, il protège l’intégralité du circuit électrique de la maison. Le choix dépend des besoins de chaque famille. Le type modulaire DX avec un boitier standardisé est un excellent choix pour une installation électrique simple. Par contre, pour les installations électriques qui doivent supporter des appareils plus puissants, mieux vaut opter pour un disjoncteur DPX ou DMX3. Il en va de même si l’on souhaite s’équiper d’un appareil de chauffage. Cela dit, pour ne pas se tromper sur son choix, avant de procéder à l’achat, il est préférable de bien déterminer les équipements et matériels que l’on va utiliser.

Rôles du disjoncteur

On installe ce dispositif pour protéger le circuit électrique de la surtension et du court-circuit. En effet, une fois que les appareils ou les câbles subissent un dysfonctionnement qui peut entrainer un court-circuit, le dispositif coupe immédiatement l’arrivée de l’électricité afin d’éviter un incendie. De ce fait, ce dispositif a pour rôles d’offrir un maximum de protections aux installations électriques d’une maison, d’éviter un incendie provoqué par un dysfonctionnement électrique et d’assurer la protection ainsi que la sécurité des appareils électroménagers alimentés sur le secteur. Cela dit, même si un court-circuit se produit quelques parts sur l’installation électrique, cela n’aura aucun impact sur les appareils électroménagers et informatiques. Et encore moins sur les occupants de la maison. Toutefois, la mise en place de ce dispositif est fortement conseillée chez les familles souhaitant avoir des radiateurs électriques céramiques ou tout autre appareil de chauffage à forte consommation.

Différents types de disjoncteurs

Aujourd’hui, il existe deux types de dispositifs : le dispositif général et le dispositif divisionnaire. Le disjoncteur général est celui que l’on place à la tête de la distribution générale de l’électricité du bâtiment. Su un court-circuit survient, il se déclenche et le courant est coupé, dans tout le bâtiment. Ce modèle est surtout placé pour protéger l’ensemble de l’installation. Par contre, en ce qui concerne le dispositif divisionnaire, comme son nom l’indique, il protège les installations par sections. Chaque élément a donc son rôle. Mais dans tous les cas, il garantit la sécurité et la protection maximale à chaque section du tableau électrique du bâtiment. Cependant, pour une sécurité optimale, mieux vaut opter pour un élément de haute qualité.