Les caractéristiques principales à connaitre pour l’achat d’une pompe à relevage

10 mai 2019 by Aucun commentaire

On appelle pompe à relevage une sorte de dispositif permettant d’aspirer l’eau se trouvant dans un puits ou tout type de fond. Normalement ce liquide sera évacué vers le réseau d’assainissement. Si on l’utilise cette pompe pour l’assèchement de cave, elle est aussi pratique pour se débarrasser des eaux qui sont usées. Il existe plusieurs sortes de pompe à relevage en fonction de la teneur de l‘eau évacuée. Mais généralement sur le marché on les classe selon deux catégories : les pompes de surfaces et les pompes immergées. Ci-contre donc un guide pour trouver le modèle idéal.

Une pompe à relevage selon le type d’eau

Une  pompe à relevage peut évacuer n’importe quel type restent rares. Pour un choix éclairé donc dans l’achat d’un modèle, il est impératif de connaitre les différentes sortes d’eau. On fait ainsi la différence entre les eaux claires et les eaux chargées. Pour cela on recourt à la granulométrie. Il s’agit de mesurer la teneur en particule ou en débris d’un liquide. L’unité de mesure est dans ce cas le millimètre. L’eau est claire lorsqu’elle ne dépasse pas un indice granulométrique de 4 mm. C’est le cas de celle utilisée habituellement pour les douches ou les piscines c’est-à-dire non savonneuse.

Elle est chargée dans ce cas quand cela dépasse les 10 mm. En fait, ici il y a encore une grande nuance entre les eaux sablonneuses avec une teneur supérieure à 10 mm et inférieure à 35 mm. Il s’agit généralement de celle qui s’amasse après une forte pluie ou une inondation. Au-delà de 35 mm, l’eau est saturée de particules de sables importants. C’est celle évacuée par les conduits de canalisation issus des lavabos ou encore des baignoires. L’eau vanne est celle qui est directement évacuée depuis les toilettes et contient des sels.

La notion de débit et de hauteur de refoulement

Lorsqu’on effectue des recherches sur les pompes de relèvement, on entend souvent parler de débit ou d’auteur de refoulement. En fait ce sont les deux véritables critères importantsmis à part les liquides pris en charge. Le débit est simplement la quantité mesurée en litre d’eau par seconde ou par minute. Cela dépend en fait de plusieurs autres paramètres comme le moteur ou le diamètre du modèle. En tout cas les plus puissants sontcapables d’assécher plus de 20 m3 d’eau en une heure. Mais elle consommera énormément d’énergie. Pour un puits, il sera plus judicieux de prendre un modèle plus modeste. En outre, il est aussi important de tenir compte de la hauteur de refoulement. Celle-ci est en fait la distance maximale et verticale possible entre la pompe et le point d’évacuation. Elle se mesure en mère. Par exemple, une pompe avec une HR de 10 ne pourra pas faire monter l’eau dans un tuyau de 12 mètres de hauteur. Les pompes de surface ont souvent uneHR faible. Pour les eaux trop profondes, il est vivement conseillé de prendre une pompe immergée.