Skip to Content

Blog

Les avantages et risques d’investir dans l’immobilier

Face aux formes de « confort » octroyées par l’État pour les acteurs dans le secteur immobilier, l’investissement immobilier s’avère une des activités qui promettent un bon rendement. Ces facilités se présentent notamment par des facilités de paiement à obtenir sous conditions. Cependant, le marché immobilier est un domaine assez aléatoire qui expose en conséquence les investisseurs dans des situations instables. Vis-à-vis de ces plus et ces moins, ces acteurs dans l’immobilier doivent savoir gérer les risques qu’ils encourent dans leur métier.

Les avantages de se lancer dans l’investissement immobilier

Pour rappel, exercer dans un investissement immobilier veut dire placer de l’argent dans un bien immobilier (ancien ou neuf) pour en générer ensuite un bénéfice. Selon sa spécialité ou son projet, l’investisseur peut décider de mettre ce bien acquis en location (investissement locatif), ou opter pour la cession (vente). Quelle que soit la solution choisie, l’opérateur doit bien connaître les avantages dont il bénéficie, mais il doit aussi être prêt à faire face aux éventuels risques du métier. En plaçant de l’argent dans l’acquisition d’une construction pour un retour d’investissement, un professionnel peut alors en tirer quelques avantages.

Bénéficier d’une réduction d’impôt

Grâce à son activité, un professionnel de l’investissement immobilier a la possibilité de réduire le montant de ses impôts. Les obligations fiscales sont en effet nombreuses pour cet opérateur, notamment les primes d’assurance, les diverses taxes municipales, les coûts de rénovation si nécessaire, et les intérêts en cas de crédit hypothécaire. Les dépenses générées par toutes ces mesures se voient allégées grâce aux privilèges offerts aux investisseurs.

Se constituer des revenus stables

Il existe actuellement des services d’accompagnement des professionnels de l’investissement immobilier. Ces entités encouragent ces acteurs dans l’immobilier à s’intégrer mieux dans leur activité, car il s’agit d’un moyen de se constituer un revenu mensuel stable. La possibilité est encore renforcée si le métier est exercé pour le compte d’une agence immobilière. Le salaire est tiré du rendement apporté par la vente ou la location.

Occuper le bien immobilier en cas d’investissement locatif

Se servir de la résidence, de la villa, de l’appartement ou de la maison en tant qu’habitation dans le futur est possible pour le cas d’un professionnel dans l’investissement immobilier donné en location. Cette option est assez fréquente à l’arrivée de la période de retraite de l’investisseur.

Les risques à encourir dans un investissement immobilier

L’immobilier est un secteur dont la stabilité dépend de différents paramètres, notamment l’inflation ou la déflation boursière. Lorsque les cours sont en baisse, les professionnels dans l’investissement immobilier sont exposés à des pertes. Parfois, ils doivent dévaloriser le coût des biens immobiliers pour pouvoir les vendre ou mieux les donner en location. Les revenus de ces professionnels varient également en fonction de la situation géographique, et les possibilités financières des clients. Leur activité est donc rentable, et peut ne pas l’être selon les situations économiques, sociales et géographiques.

READ MORE

Ce qu’il faut savoir sur la Loi Pinel 2018

Le dispositif Pinel a été créé en 2015 par le ministre du Logement, de l’Égalité des territoires et de la Ruralité, dans le gouvernement Valls dans le but de relancer la construction de logements neufs en France. Cette loi permet aux investisseurs français de bénéficier d’une réduction d’impôt lors de l’achat d’un bien immobilier neuf ou en cours de travaux, avant le 31 décembre 2021. Pour cela, elle stipule des conditions d’éligibilité strictes, notamment liées à l’immobilier, liées au zonage ainsi qu’au locataire.

Les conditions à respecter pour bénéficier du dispositif Pinel

Pour adhérer à la loi Pinel, vous êtes obligé de respecter certaines conditions d’éligibilité. La première est liée au bien acquis. En effet, les immobiliers doivent être neufs ou issus d’une vente en VEFA, dotés d’atouts conséquents en termes d’économie d’énergie, de qualité de construction et d’organisation des espaces de vie. La deuxième règle concerne l’emplacement du logement. Depuis début 2018, le dispositif Pinel s’est recentré sur les zones dites « tendues ». Ainsi, les zones éligibles et pertinentes sont les zones A, A bis et B1. La loi Pinel vous encourage donc à investir à Paris ainsi que ses 29 communes environnantes, dans l’Île-de-France, en Côte d’Azur, à Lille, à Lyon, à Marseille, à Montpellier et dans la partie française de l’agglomération Genevoise. La zone B, quant à elle, regroupe la totalité des métropoles de plus de 250 000 habitants, la grande couronne parisienne, et certaines villes considérées comme chères. Bayonne, Saint-Malo, La Rochelle, Annecy, Chambéry, Cluses, la Corse ainsi que les autres îles non reliées au continent, mais aussi les départements d’Outre-Mer font partie de cette liste. Enfin, pour bénéficier de l’avantage fiscal lié au dispositif Pinel, vous devez respecter certains plafonds de loyers et de ressources des locataires. Le gouvernement a défini ces règles pour s’assurer que les logements locatifs soient effectivement loués au public souhaité. Par ailleurs, vous ne devez pas louer le bien à des clients disposant de revenus plus importants que ceux définis par la loi.

Dans quelle ville investir en Pinel ?

Les zones éligibles à la loi Pinel sont toutes considérées comme pertinentes pour investir. Cependant, tout n’est pas blanc comme neige. Des contraintes subsistent toujours. Par exemple, si vous voulez investir à Paris, sachez que le plafond de prix d’acquisition doit être limité à 300 000 euros et le prix au mètre carré est fixé à 5 500 euros. Concernant le plafond de loyer, celui-ci est fixé à 16,83 euros, soit 33 % inférieur au prix du marché, ce qui pourrait bien rendre votre rendement peu intéressant.

Certains experts déconseillent également d’investir en Pinel en région parisienne. Les prix d’achat et au mètre carré y sont bien plus importants que les limites imposées par le dispositif. C’est pareil pour les loyer

READ MORE

3 bonnes raisons de souscrire un crédit travaux via une banque en ligne

Vous envisagez d’entreprendre des travaux de rénovation pour donner un coup de jeune à votre maison ? Vous souhaitez faire appel à une banque en ligne pour effectuer une demande de prêt en ligne, mais vous n’osez pas toujours franchir le pas ? Bienvenue sur notre plateforme pour découvrir 3 bonnes raisons de vous lancer dans cette aventure afin de concrétiser votre projet dans les meilleures conditions de sécurité requises.

La possibilité de mieux s’informer avant de s’engager

Il existe en parallèle plusieurs voies et moyens pour s’informer avant de souscrire un crédit travaux en ligne pour financer votre projet. Vous découvrirez pour la plupart sur les plateformes de ces banques en ligne l’information de référence susceptible de vous aider à mieux comprendre le prêt travaux en ligne, ses principes et son fonctionnement, ses avantages, ses inconvénients… Ceci constituerait sans doute un atout de taille pour étudier minutieusement le marché afin de trouver le meilleur taux prêt travaux qui correspond idéalement à votre profil ou à votre situation.
Le privilège de comparer les offres de prêt travaux

Vous pouvez découvrir sur internet un nombre impressionnant de sites web qui ont pour vocation de vous présenter un comparatif complet des meilleurs organismes financiers qui vous proposent leurs services au quotidien. Vous pourrez donc mettre à profit ces comparateurs pour comparer les offres, pour mieux connaître les taux pratiqués par ces établissements financiers en ligne et dénicher par la suite les meilleures offres de crédit travaux.

La capacité de procéder à la demande d’un devis personnalisé

Vous avez la possibilité de choisir par exemple trois établissements financiers qui proposent non seulement les meilleurs taux prêt travaux, mais qui figurent également sur le comparatif en ligne pour lequel vous avez opté. Ensuite, vous pouvez faire une demande à ces organismes financiers pour un devis personnalisé dans l’optique de vous assurer des conditions exactes du crédit. En effet, faire une demande auprès de plusieurs organismes vous offre sans doute la garantie absolue :

  • D’obtenir les conditions exactes de chacun des prêt travaux adaptés à votre profil ;
  • D’accroître davantage vos chances d’obtenir un prêt travaux auprès d’une de ces banques en ligne.

Une fois votre demande terminée, vous obtiendrez sans doute une réponse de principe dans les meilleurs délais. Les organismes financiers en ligne sont réputés pour cette particularité qui les distingue des banques traditionnelles. Il vous revient ainsi de tout mettre en œuvre pour convaincre ou négocier avec votre banquier afin d’obtenir des conditions plus avantageuses, surtout si d’autres concurrents proposent des offres relativement plus alléchantes.

READ MORE

Comment obtenir un crédit pour financer des travaux ?

Comment réussir à avoir un prêt bancaire pour des travaux ?

Vous venez de faire l’acquisition d’une maison à rénover ou souhaitez procéder à la construction de votre demeure ? Les organismes financiers ont créés les prêts travaux pour répondre à ce type de besoins. Si les conditions d’obtention de ce genre d’emprunt varient selon les banques auxquelles vous êtes abonnés, certaines formalités restent les mêmes partout. C’est pourquoi il est important de bien vous renseigner avant toute souscription. Tour d’horizon des démarches à entreprendre pour contracter un tel crédit.

Un crédit travaux c’est quoi ?

Le crédit pour les travaux est la meilleure solution pour financer vos constructions. Mais avant d’en contracter un, il est important de savoir ce que c’est réellement. En fait, un prêt travaux est un crédit personnel qui consiste à financer des construction de toutes sortes. S’il est autant recommandé, c’est surtout parce qu’il est moins coûteux comparé aux autres types de financement.

Les différents types de crédits travaux

Aujourd’hui, on compte plusieurs types de prêt travaux dont les conditions et spécificités varient entre elles. Dans un premier lieu, il y a le crédit affecté composé du Prêt à Taux Zéro qui permet de financer les travaux pour un logement neuf. Il y a aussi l’éco Prêt à Travaux à taux Zéro qui facilitent la réalisation de vos rénovations pour les bâtiments construits avant 1990. Le crédit personnel est destiné à tous les usages c’est pourquoi il peut aussi être employé pour des travaux. La plupart des crédits sont renouvelables. Ainsi, vous aurez la possibilité de moduler votre contrat selon vos besoins et les travaux à effectuer.

Qui peut en bénéficier ?

Une banque en ligne comme Monabanq est généralement plus flexible dans l’octroi des prêts de ce genre. Toutefois, les réglementations facilitent l’obtention d’un crédit pour les personnes ayant la capacité de négocier et ayant une situation financière adéquate. Tout cela se fait bien sûr, à condition que leur dossier soit complet et que les garanties soient équivalentes à leur demande.

Quelles démarches pour obtenir son crédit ?

Il existe des étapes à prendre en considération pour que la demande soit validée dans un bref délai. Cela inclut par exemple :
• La mise en place du dossier : La présentation d’un support complet justifiant la faisabilité du projet est primordiale. Ensuite vient l’élaboration d’un devis qui a pour but d’obtenir une opinion sur le montant exacte à dépenser. Il faudra aussi vérifier si des autorisations doivent être acquises pour tous travaux. N’oubliez pas de joindre dans le dossier les informations sur les personnes qui vont réaliser les travaux afin d’avoir une meilleure crédibilité dans la demande de financement de votre projet.
• La déposition de la demande : Une fois le dossier complet, passez auprès de votre banque pour déposer votre demande de prêt de travaux. Toutes les pièces justificatives reliées à votre demande doivent accompagner le dossier ainsi que votre pièce d’identité.

Les modalités d’un prêt travaux

Avant toute requête de financement, vous devez déterminer certains points important du contrat de prêt. Parmi les paramètres à voir, il y a notamment le but, la durée et les détails des travaux que vous souhaitez réaliser. Une évaluation de votre pouvoir d’emprunt et son impact mensuel sur votre budget familial doit également être réalisé avant de contracter un crédit. Grâce à cela, il n’y a pas de risque de surendettement ou d’impayé auprès de votre banque. Il est à noter que le prêt travaux n’est accordé que pour certaines constructions et rénovations. L’utilisation du financement pour des activités autres que celles stipulées par le contrat, peut entraîner l’annulation de ce dernier. Pour cette raison, il est essentiel que vous vérifiiez avec votre conseiller financier les clauses du contrat de crédit.

READ MORE

Repeindre son local commercial : quelle couleur choisir ?

Comme l’on dit souvent, les couleurs peuvent facilement influencer la décision des consommateurs ! Cela dit, afin d’attirer l’attention du public et afin de les inciter à acheter dans sa boutique, une rénovation sur les travaux de peinture est indispensable. Seulement, repeindre un local commercial est assez délicat. En effet, étant donné que l’objectif est de donner envie aux clients de visiter le magasin et d’acheter des produits, le choix des couleurs ne devra pas se faire au hasard. Mais quel ton faut-il privilégier ? Quelle est la couleur idéale qui saura séduire les consommateurs à visiter le magasin ? On vous dit tout dans cet article.

Jouer avec le chaud et le froid

Pour booster les ventes, repeindre l’intérieur de son local commercial n’est pas suffisant, il faut également apporter quelques modifications sur la peinture commerciale de l’extérieur pour les inciter à y entrer. Comment s’y prendre ? À ce sujet, la meilleure solution est de choisir des tons chauds et chaleureux. L’orange figure au premier rang. Il est ensuite suivi par le rouge et le jaune vert. Ces derniers auront une grande influence sur la décision des acheteurs et les inciteront à découvrir ce qui en est à l’intérieur. En ce qui concerne la couleur de l’intérieur de la boutique, les couleurs froides telles que le gris et le blanc seront parfaites. Non seulement ces tons inciteront les clients à l’achat, mais ils peuvent également avoir un impact positif sur leur comportement. En effet, recevoir les clients dans un meilleur cadre les mettra surement en confiance.

Choisir un thème

Le choix de la couleur de son local commercial peut également dépendre de plusieurs critères. Le premier élément à prendre en compte est l’activité de la boutique. Par exemple, si cette dernière est spécialisée dans la vente des articles pour enfant, il faut jouer sur différents coloris. En effet, les petits adorent la décoration fantaisie. Ainsi, il vaut mieux prioriser les couleurs acidulées. En revanche, s’il s’agit d’une boutique dédiée aux femmes, les couleurs pastel seront les meilleurs choix. Et dans  le cas où le magasin ne vend que des objets pour hommes, mieux vaut privilégier les couleurs fortes. Par ailleurs, il est également faisable de choisir la couleur en fonction de la tendance. Cela pourra surement donner un effet moderne et attrayant. Par exemple, on peut choisir le vert, qui est la tendance de l’année. Et enfin, le choix pourra se faire en fonction des clients que l’on souhaite cibler, ainsi que le style que l’on souhaite mettre en valeur pour apporter une touche personnelle à la décoration de son local commercial.

Contacter un professionnel

Eh oui ! Une fois que l’on a un doute sur la couleur du local commercial et que l’on a peur de se tromper, la meilleure option est de contacter un professionnel dans le domaine, un peintre en batiment. Étant un expert dans le domaine, il est en effet le mieux placé pour connaitre la couleur idéale pour son local commercial, en fonction de son style et de son activité. Pour trouver le meilleur peintre, le moyen le plus rapide est de consulter internet. Seulement, il est important de consulter les avis de ceux qui nous ont précédés afin de déterminer la compétence du professionnel en question. On peut également discuter avec l’entourage pour qu’ils puissent nous recommander le meilleur pe

READ MORE

Innover en matière de corniche

En matière de décoration, il est possible de voir que de nos jours de simple éléments de bâtiment peuvent être considéré comme étant une décoration de choix dans les intérieurs. Pour les interlocuteurs qui s’intéressent à ce genre de sujet, il y a de nombreux exemple pouvant les inspirer comme les rosaces de plafond par exemple, mais surtout les corniches lumineuses. Ces dernières peuvent de nos jours donner dans l’éclairage indirect. De nombreux interlocuteurs se demandent sûrement comment cela est possible.

Les informations de base sur les corniches

Pour ce qui est des corniches lumineuses, il en existe actuellement de différentes sortes, à l’instar de la corniche eclairage indirect. Il faut comprendre qu’une corniche lumineuse va apporter un certain cachet à une pièce donnée. En effet, pour ce qui est de son effet, la corniche à éclairage indirect en règle générale produit une lumière tamisée qui permet de ne pas tout de suite éblouir les yeux de l’interlocuteur, et ainsi laisser à ces derniers le temps de s’adapter. Pour ce qui est des choix qui est proposés à l’interlocuteur sur le marché, cela comprend de tout. Ainsi, l’interlocuteur peut voir sur le marché, des corniches classiques, des corniches avec des moulures finement travaillées, des corniches avec des moulues plus ou moins bien travaillées, et même des corniches contemporaines. L’interlocuteur a donc l’embarras du choix en la matière. De plus, il existe de différentes façon de poser les dites corniches. Les plus connues en matière de pose sont celles à clipser ou encore celles à coller. Pour ce qui est de l’éclairage par contre, il y a bien entendu l’éclairage classique, mais il est de plus en plus recommandé aux interlocuteurs d’opter pour l’éclairage avec la technologie du LED car cette dernière est considérée comme étant la plus adaptée pour la corniche.

Concernant les critères de sélection de corniche

Pour ce qui est des critères de sélection d’une corniche éclairage indirect, il est bien entendu en premier lieu question de la technologie LED. L’interlocuteur doit comprendre qu’il existe de nombreuses sortes puisque ces dernières peuvent être mises sur le marché que ce soit en baguette ou encore en ruban. De plus, pour les interlocuteurs qui ne le savent pas, les barres de LED sont en règle générale plates et présentent une variation multicolore ou bien un blanc uniforme. Pour ce qui est de l’intensité de ces derniers, il est de notoriété publiques que celles-ci sont variables, l’interlocuteur n’a ainsi rien à craindre. En ce qui concerne le choix de la corniche en elle-même en plus, de l’éclairage, l’interlocuteur doit tenir compte de certains critères. Il y a notamment à prendre en compte la hauteur du plafond de la pièce dans laquelle l’interlocuteur veut installer la corniche. En plus de cela, il y a la question d’harmoniser cette dernière avec la décoration qui est déjà mise en place. Et bien entendu, l’interlocuteur peut faire une comparaison entre les corniches à simple définitions qui circulent sur le marché, et les corniches à éclairage indirect pour se faire une meilleure idée de la question.

READ MORE

YOUR SHOPPING BAG