Pour percevoir des revenus provenant de la SCPI ou Société Civile de  Placement Immobilier, les investisseurs doivent acheter des parts de SCPI et devenir des propriétaires d’un pourcentage du patrimoine de ce dernier. Notons que la société de gestion qui gère la SCPI doit être agréée par l’AMF. Ainsi, les porteurs de parts pourront créer un patrimoine et des revenus et bénéficier d’un avantage fiscal intéressant.

En quoi l’investissement en SCPI serait-il avantageux pour les porteurs de prêts ?

La plupart des investisseurs souhaitent construire un patrimoine immobilier sur le long terme et en toute sécurité. Mais concrètement, il est difficile de gérer les investissements. C’est la raison pour laquelle l’idée d’opter pour un crédit immobilier comme la SCPI reste attractive en France. De plus, le rendement des SCPI se stabilise autour de 4,6%. Par ailleurs, les investisseurs bénéficient également d’une déductiondes intérêts d’emprunts et d’une mutualisation des risques. Notons que le type de SCPI le plus prisé est la SCPI à crédit car il offre des taux d’intérêt exceptionnels et très bas, généralement compris entre 1,9% et 2,85%. Par conséquent, l’effet de levier est garanti au maximum afin que les distributions délivrées par les SCPI permettent de réaliser un investissement en cash avec un montant plus important. Il est donc possible d’avoir un financement avec un effort d’épargne réduit, évalué à quelque dizaine d’euros par mois.

Quel type de crédit est le plus intéressant en matière de SCPI ?

Il existe quatre types de crédits : tout d’abord, il y a le crédit consommation qui concerne un faible montant d’investissement. Ainsi, le porteur de prêt pourra profiter d’un formalisme plus simple et d’un courtdélai de traitement. Ensuite, il y a le crédit immobilier qui est le type de crédit SCPI destiné à financer des parts et qui concerne un montant élevé d’investissement. Puis, il y a le crédit in fine qui est un créditpermettant également à investir en SCPI mais qui ne demande que le paiement des intérêts à chaque mensualité et le remboursement du capital à la fin. Enfin, le dernier type de crédit est le crédit amortissable qui définit des mensualités constantes avec une part d’intérêt et de capital. En bref, la rentabilité d’un investissement en SCPI à crédit va dépendre entièrement de l’effet de levier qui a été créé et du taux. Le choix du type de crédit pour le financement se fera normalement en fonction des capacités de l’investisseur. Et notons que ce dernier n’a pas besoin d’émettre un chèque quand il règle sa souscription.