Indispensable à toute toiture en pente, la couverture doit être sélectionnée avec attention et posée avec soin. Vous construisez ou rénovez ? Tuile plate, tuile canal, tuile photovoltaïque,… le choix est large ! Non seulement chacune a ses particularités, mais en plus, selon votre situation géographique et le climat, il est difficile de choisir. Ainsi, faites appel à un couvreur pour vous conseiller et vous accompagner tout au long de votre projet.

Les avantages d’un toit en tuile

La tuile de terre cuite présente de nombreux avantages tels que son imperméabilité, sa résistance aux intempéries, sa durée de vie estimée entre 30 et 60 ans, son côté esthétique et traditionnel, et enfin son isolation efficace. Plusieurs formes de tuiles sont désormais proposées sur le marché aux couleurs variables.  Lorsqu’on opte pour des tuiles, il faut faire nettoyer et entretenir régulièrement sa toiture afin de faire durer ses performances et son esthétique.

Les différents types de tuile

Fabriquées artisanalement ou industriellement, les tuiles existent en différents matériaux et en multiples formes. Au fil des siècles, ils se sont adaptés aux différents types de climat de nos provinces, s’intégrant aussi dans le paysage et définissant une identité régionale. Selon le niveau de finition que vous souhaitez obtenir, vous disposerez d’un large choix s’adaptant à vos goûts et à votre projet de maison. Certaines tuiles sont plates, d’autres en forme de demi-cercle, à emboîtement ou sans emboîtement. Vous pourrez trouver des tuiles traditionnelles, des tuiles canal, des tuiles mécaniques, des tuiles romanes, des tuiles grand moule ou petit moule… Reste que celui-ci sera déterminé par la réglementation en vigueur dans votre région et dans votre commune. Prenez donc le temps d’en discuter avec un professionnel en toiture comme le couvreur 93et faites une petite visite à votre Mairie.

La tuile plate : Conçue pour protéger les toits des intempéries, la tuile plate est assez lourde pour résister aux rafales de vent. Elle se présente sous forme de rectangle en terre cuite, munie d’un talon d’accrochage ou de trous pour la clouer sur les liteaux en bois qui supportent la couverture. C’est la seule tuile qui peut se fixer sur des pentes proches de la verticale.

La tuile canal : Utilisée pour les toitures à faible pente, elle présente un diamètre de base extérieur en haut, identique à celui de l’intérieur du bas, ce qui facilite leur emboîtement. La tuile canal est tout à fait adaptée aux toits dont la pente avoisine les 15 degrés d’inclinaison. Ces tuiles s’assemblent elles-mêmes par glissement et ont un poids conséquent qui pèse sur la charpente.

La tuile à emboitement : Tous les modèles possèdent une cannelure qui permet aux tuiles de s’emboîter ou de glisser latéralement les unes dans les autres, assurant ainsi l’étanchéité.

Les matériaux constituants les tuiles

Tuile en terre cuite : Les tuiles en terre cuite résistent très bien aux intempéries mais il vaut mieux intercaler une protection entre les tuiles et la charpente pour assurer une isolation thermique optimale. Fabriquées en argile, elles offrent une grande diversité de formes et présentent des coloris très nuancés (du marron clair au rouge sombre) et différentes textures (satinée, vernissée, émaillée…), qui correspondent à des savoir-faire, une histoire et un patrimoine locaux.

Tuile en béton : Les tuiles sont composées de béton recouvert d’une couche de ciment blanc coloré avec des pigments minéraux, associée à des polymères qui lissent la surface. Ces tuiles ne conviennent pas aux toitures de formes complexes et sont généralement plus sensibles à la formation de mousses. Un vernis mat protège la tuile et évite l’apparition d’efflorescences côté extérieur. Une isolation additionnelle est nécessaire pour offrir un confort optimal.