Lorsqu’on sait que 7% des accidents de travail sont causés par des blessures au pied, on comprend naturellement l’intérêt de porter des chaussures de sécurité. En effet, selon la loi, le port de ces accessoires est obligatoire dans certains métiers. Les employés doivent s’y conformer pour préserver leur santé durant l’exercice de leurs fonctions. Seulement, choisir ces équipements de protection individuels exige la prise en compte de certains critères.

Les différentes fonctions des chaussures de sécurité

Selon sa profession, un employé peut être amené à porter un vêtement ou un accessoire professionnel. D’après le Code de travail, ces fournitures font partie des « équipements de protection individuels », plus connus sous le sigle « EPI ». Ce sont des dispositifs ou des moyens destinés à être portés par une personne afin de réduire les risques d’accident.

Les chaussures de sécurité figurent parmi les EPI les plus utilisés en France. Le port de ces souliers d’un autre genre est obligatoire dans certains secteurs d’activité, tels que le BTP, la restauration, l’aménagement d’espaces verts ou encore dans le domaine industriel. Le choix de l’article dépendra des tâches à effectuer.

Ces chaussures ont plusieurs fonctions. Ils servent à protéger les pieds des éventuelles blessures dues à une lacération, une brûlure ou d’un écrasement. Par ailleurs, certains modèles sont dotés d’une semelle antidérapante pour prévenir les chutes et les glissades. Enfin, ils ont également pour rôle d’offrir un meilleur confort aux salariés.

Les critères à prendre en compte pour choisir les chaussures de sécurité

Il existe une large variété de chaussures de protection. Ce terme englobe en effet plusieurs types d’équipements, dont les bottes, les mocassins de travail, les surchaussures et les sabots. Afin d’offrir plus de confort aux futurs porteurs, les fabricants ont réalisé quelques recherches tant sur l’esthétisme que sur la conception. Les accessoires sont aujourd’hui plus souples et plus légers, mais respectent aussi les normes de sécurité.

Toutefois, afin de bien choisir les chaussures de sécurité pour ses employés, il est important de prendre en compte quelques critères. La profession est bien sûr déterminante. Par la suite, on doit étudier les conditions de travail et les risques encourus par le travailleur. Si celui-ci travaille sur un chantier ou sur une zone en hauteur, il faut se tourner vers un modèle équipé d’une semelle résistante à la perforation et antidérapante.

En revanche, si l’entreprise évolue dans un milieu industriel, comme l’industrie alimentaire ou de transformation plastique, la loi oblige l’employeur à investir dans un équipement offrant un niveau de sécurité plus élevé. La coque de protection doit alors présenter une excellente résistance aux huiles et aux hydrocarbures pour éviter les risques de brûlure ou de contact avec des substances chimiques. Des sociétés spécialisées peuvent fournir ces équipements à un prix raisonnable.