Skip to Content

Blog

Réaménager sa maison pour vite avoir un nouveau chez soi

Envie de changement, besoin d’idées ? Est-ce que votre projet de réaménagement est faisable ?

Prenez la mesure du potentiel de votre logement avec votre maître d’œuvre et lancez-vous dans l’agrandissement de vos pièces !

Agrandir une ou plusieurs pièces

A partir de la petite étincelle de désir qui vous conduit à envisager ces travaux de rénovation avec l’entreprise de rénovation RENOV BAT PLUS, il va falloir formuler clairement des priorités. Vous désirez une cuisine ouverte à l’américaine pour faire de ce lieu un point névralgique de la maison ? Vous voulez un salon plutôt vaste et lumineux ou alors un endroit «cosy» et douillet ? Chaque enfant doit-il avoir sa propre chambre ? Comment par la suite aménager vos pièces de vie ? C’est une étape importante du projet, celle qui génère toutes les énergies par le rêve.

Casser pour réaménager l’espace

Viennent ensuite les contraintes concrètes. Pour redistribuer et créer des pièces vous allez devoir casser des cloisons et peut-être refaire des murs. L’opération mérite de prendre des précautions. Certains murs, dits porteurs, ne doivent pas être fragilisés sans prévoir de lourds travaux de consolidation en amonts ; idem pour les piliers de soutènement. Un conduit de cheminée peut également vous contraindre à contourner l’obstacle, notamment dans un immeuble en copropriété. Il faut également considérer les passages des différents réseaux, eau et électricité, et mesurer les conséquences de chaque destruction pour ne pas être débordé par l’ampleur des travaux et leur coût.

Comment choisir votre aspirateur maison

L’aspirateur constituera la base de votre programme d’entretien de votre maison. Un aspirateur efficace peut non seulement prolonger la durée de vie des tapis, mais aussi contribuer à réduire la poussière, les allergènes et d’autres problèmes liés aux zones recouvertes de moquette. Il existe quatre types d’aspirateur: vertical, réservoir, sac à dos et spécialité. Le type de machine dont vous avez besoin sera déterminé par le type et la quantité de moquette. Un autre facteur clé sera le degré d’obstruction. En d’autres termes, combien de «choses» se trouvent dans le bâtiment que vous essayez de nettoyer. La principale considération consiste à identifier l’unité la plus productive pour la tâche à accomplir.

Visite, étude, proposition chiffrée avant travaux

Difficile d’imaginer un tel chantier sans concevoir un plan d’action précis. Un courtier en travaux vous met d’abord en lien avec le professionnel adapté le plus proche de chez vous. Avec lui vous allez affiner le projet. Il se déplace sur site pour faire un premier constat visuel et évaluer votre potentiel de création et de redistribution des pièces. Cette visite vous permet d’appréhender le projet globalement. Dans un second temps, le maître d’œuvre conçoit une étude avant travaux pour avancer concrètement, soulever les points litigieux du projet, ceci avant une proposition chiffrée qui englobe tous les points cruciaux : budget, délai, nature des matériaux.

READ MORE

Que faut-il savoir sur le toit vert ?

Le climat se dégrade maintenant à cause de la pollution que nous, les humains faisons. Nous polluons l’atmosphère avec le gaz des voitures et des usines. Nous jetons des déchets chimiques dans les océans. Du coup, la nature ne supporte pas et le climat a changé. En été, la chaleur devient insupportable. Beaucoup de personnes tombent malades à cause de la chaleur caniculaire.

Heureusement, les hommes ont pris conscience. Tout le monde commence à protéger l’environnement vu la dégradation de celui-ci. De nos jours, on préfère utiliser des produits recyclables.

Le matériau de construction et de couverture aussi connaît ce changement. Depuis quelques années, on utilise ce qu’on appelle « toit vert ».

Qu’est-ce que le toit vert ?

En fait, le toit vert est le nom qu’on donne pour l’ensemble des toits qui respectent la nature. Ce ne sont pas des toits de couleur verte comme leur nom indique, mais ce sont des toits faits avec des matériaux recyclables ou des matériaux naturels. Les toits végétalisés, les toits blancs, les toits en bois… font partie de la famille du toit vert.

Les avantages du toit vert

Quel que soit le type de toit employé, s’il fait partie de la famille du toit vert, il est écologique.. Les matériaux employés pour construire un toit vert sont recyclables, ils peuvent être réutilisés après l’usure du toit. Les toits blancs reflètent la lumière du soleil et adoucissent la chaleur à l’intérieur de la maison. Ils diminuent aussi les îlots de chaleur dans les grandes villes peuplées. Les toits végétalisés embellissent le paysage. Ils aident à avoir de l’air propre. En fait, les plantes absorbent les particules de pollution. Leurs feuilles rejettent de l’oxygène pour rendre l’air respirable. Les toits en végétal sont des meilleurs isolants acoustiques et thermiques. L’épaisseur des toits végétalisés diminue le bruit externe, ce qui rend l’habitation confort. Sous la végétation, la chaleur diminue en été et est plus agréable à vivre l’hiver, car le toit retient la chaleur. Le toit en bois est durable et n’a pas besoin de matériau d’isolation.
Donc, opter pour un toit vert offre donc plusieurs avantages. Si vous souhaitez en bénéficier, faites appel à un professionnel tel que ce couvreur dans le 59 pour sa réalisation.

Les inconvénients du toit vert

La pose des toits verts est compliquée, ce qui nécessite un expert pour la faire. Les matériaux aussi sont un peu coûteux, surtout pour les toits blancs et les toits en bois. Donc, faire un toit vert est un peu dispendieux. La plupart des toits verts ont besoin d’entretien régulier pour vérifier l’étanchéité du toit. C’est le cas pour les toits en végétal et les toits en bois.

Mais, quelle que soit la difficulté pour avoir un des toits verts, sachez que vous faites du bien pour l’avenir de notre planète.

READ MORE

Qu’est-ce-qu’un coffre-fort ?

Voulez-vous mettre à l’abri vos objets précieux ? Voulez-vous un produit qui vous survivra pour plusieurs années à venir ? Voulez-vous léguer certains biens à vos arrière-petits enfants ? Procurez-vous un coffre-fort. Nous savons tous globalement ce qu’est un coffre-fort mais connaissons-nous réellement de quoi il s’agit. Afin de ne pas se méprendre et de mieux savoir ce qu’est un coffre-fort, nous allons voir en premier lieu les diverses protections qu’il offre. Ensuite, en second lieu, nous allons voir les divers tests que subit ce produit avant d’être vendu sur le marché.

Les diverses protections offertes par le coffre-fort

Bien évidemment, la toute première protection offerte par un coffre-fort est celle contre le vol. Souvent lourd et imposant, il est quasiment impossible de dérober le coffre-fort en soi. Notamment s’il est encastré dans le sol ou dans un mur. D’ailleurs, cet encastrement est parfois requis par les compagnies d’assurance. Loin d’être dupes, ces compagnies d’assurance doivent être surs que les clients qu’elles assurent ont bien pris toutes les précautions pour que le ou les biens assurés soient bien protégés. SI ce n’est pas le cas, le client négligeant risque d’être accusé d’avoir commis une fraude à l’assurance, infraction passible de peine de prison et d’amende. Outre la protection contre le vol, la protection contre le feu est aussi l’un des avantages des coffres-forts. Ainsi, ces boîtes ignifugées peuvent maintenir une certaine température intérieure durant un certain temps en cas d’incendie par exemple. La protection contre les inondations ou autre dégât des eaux est aussi assuré par le coffre-fort. Ceci grâce à une étanchéité permise par un oint hermétique. D’ailleurs, cette étanchéité permet aussi à l’intérieur du coffre de ne pas être atteint par la poussière.

Les tests effectués avant la mise en vente d’un coffre-fort

Pour s’assurer de l’étanchéité, de la solidité et de la résistance d’un coffre-fort, certains tests sont effectués par les fabricants eux-mêmes ou par des organismes dédiés. En effet, tout le monde peut se prévaloir d’une boîte sécurisante pour ses biens mais pour qu’un tel emplacement soit qualifié de coffre-fort, certains critères et normes (nationales et internationales) sont à respecter. Ce n’est pas à proprement un test mais un critère important à ne pas négliger : l’ancrage. Nous avons évoqué ci-dessus qu’un coffre-fort non encastré risque de ne pas pouvoir être assuré par les entreprises d’assurance. Les coffres-forts, notamment ceux pesant moins de 500 kg disposent d’une certification qui risque d’être invalidée s’ils ne sont pas encastrés. En outre, les compagnies d’assurance ne seront pas tenues d’assurer la somme qu’un tel coffre-fort contient. Attention, il convient ici de faire la différence entre un coffre-fort et une armoire forte. Un coffre-fort dispose de plusieurs centimètres d’enveloppe tandis qu’une armoire forte a une paroi d’au moins 2 mm. Même si cette dernière peut atteindre la taille d’une armoire normale et dispose d’un système d’ouverture et de fermeture sécurisé, il n’en demeure pas moins qu’elle soit plus susceptible à l’effraction et à la détérioration qu’un coffre-fort.

READ MORE

Que faire en cas de fuite d’eau ?

Une perte d’eau au niveau de toilettes, un robinet qui fuit ou encore un ballon d’eau chaude qui inonde petit à petit  la maison. La panique prend toujours le dessus lorsque nous sommes confrontés à ce genre de problème de la plomberie. Plutôt que de se précipiter, au risque de ne plus connaître comment résoudre le souci, découvrez tout ce qu’il faudrait faire en cas de fuite d’eau.

À l’origine de la perte

Bien sûr, une fuite d’eau à l’intérieur d’une maison peut être visible ou invisible. Le premier cas est facile à détecter vu qu’elle laisse souvent apparaître une trace d’humidité sur le plafond, le sol, les murs, etc. Cependant, une fuite invisible ne peut être constatée qu’après des faits extérieurs comme une hausse importante de la facture de consommation hydraulique. Dans ce cas, la source de la perte devient difficile à déterminer et demande souvent l’intervention d’un artisan plombier Paris 12èm’ expert en la matière. Quoi qu’il en soit, en attendant l’arrivée de ce dernier, vous devez immédiatement prendre certaines précautions afin de limiter l’ampleur du dégât.

Couper l’alimentation

Dans le cas d’une fuite excessive qui vous semble impossible d’arrêter, le meilleur réflexe est de stopper immédiatement l’arrivée d’eau depuis le robinet général de votre habitation. Si vous habitez dans un appartement, ce dernier se trouve le plus souvent dans la cuisine, dans les toilettes ou simplement à proximité du compteur d’eau. Par contre, il demeure difficile à localiser au cas où vous habitez dans une résidence privée. Vous pouvez alors le trouver soit à l’intérieur de votre maison, au sous-sol ou au rez-de-chaussée, soit à l’extérieur, dans une réserve bétonnée et bien couvercle. Une fois trouvé, il vous suffit de fermer le robinet en le faisant tourner suivant le sens des aiguilles d’une montre.

Protéger l’intérieur de votre demeure

Sans aucun doute, une perte d’eau massive entraine une humidité importante qui peut à tout moment devenir une problématique important au sein de l’appartement. Selon l’étendue de la fuite, l’eau peut s’infiltrer rapidement dans les mobiliers en bois massifs et risque de les endommager de manière très conséquente. Ainsi, pour mieux protéger vos biens, l’idéal est de changer au plus vite son emplacement ou au moins les installer sur des cales, histoire de les faire sécher aussitôt que possible. Par la suite, vous pouvez commencer à écoper le maximum d’eau au sein de votre habitation afin que l’humidité ne puisse corrompre le sol. Bac, seau, pelle à poussière, tels sont les matériels à mobiliser pour évacuer en toute facilité l’eau dans votre maison.

Demander l’intervention d’un bon plombier

Solliciter le service d’un artisan plombier Paris 12eme et être sûr de son professionnalisme n’est pas forcément si évident, vu l’existence de nombreux prestataires qui prétendent être des experts en dépannage ou réparation d’une fuite d’eau à Paris. Avant de faire appel à un professionnel, rassurez-vous d’abord de ces dernières prestations en consultant par exemple la notoriété de son site ou en demandant l’avis de vos voisins ou d’un de ses clients fréquents. Cela vous permet  de mesurer la qualité de son service et de garantir la pertinence ou la durabilité de son travail.

READ MORE

Zoom sur les travaux de ravalement de la façade

Au fil des années, les façades de la maison se détériorent à cause des intempéries. Pourtant, les façades qui sont en mauvais état entraînent des soucis aux habitants. La maison ne peut plus nous protéger correctement. Les fissures vont causer l’humidité. Or, Une maison humide peut nuire à la santé de ses habitants. Dans ce cas, un ravalement de façades est nécessaire.

Qu’est-ce que le ravalement ?

Le ravalement de la façade est un travail qui sert à remettre en état les murs. En effet, il consiste à nettoyer, à détecter, à réparer les fissures, à rénover les joints (pour les murs en briques anciennes), à couvrir les murs par de l’enduit et à peindre pour les protéger.

Le ravalement est un travail lourd et dispendieux. Pour cela, il est nécessaire de faire appel aux professionnels tels que les ces ravaleurs au sein de l’entreprise de ravalement dans le 95 pour le réaliser. Il est à noter que le ravalement de la façade est un travail en hauteur. Ces ouvriers professionnels ont des matériels appropriés pour mener à bien leur tache. D’ailleurs, l’utilisation des matériaux aussi nécessite de l’expérience. Pour que ces travaux de ravalement soient efficaces, ils doivent suivre les normes. Donc, pour s’assurer la qualité des travaux, le mieux est de faire recours aux services des professionnels en ravalement de la façade.

Comment travaillent les ravaleurs ?

Quand une entreprise de ravalement reçoit une offre, leurs artisans se déplacent pour repérer les dégâts de votre maison. Puis, ils établissent le devis relatif aux travaux qu’il faut effectuer. Si vous vous mettez d’accord, vous signerez le contrat. Après, les ravaleurs vont débuter le travail dès que les matériaux sont réunis.

Les ravaleurs commencent le travail de ravalement par la mise en place des échafaudages. Puis, ils nettoient toute la façade. Ils commencent par un nettoyage à sec pour enlever les toiles d’araignées et les poussières. Puis, ils nettoient avec du produit et terminent le nettoyage avec de l’eau. Quand les façades sont sèches, ils repèrent les fissures et les réparent. Suite à cela, ils appliquent l’enduit sur le mur. A noter que l’enduit doit être épais, dans le cas contraire, le mur ne sera pas protégé.

Pour terminer le ravalement, les ravaleurs mettent des produits pour protéger les murs ou peindre tout simplement.

READ MORE

Locataire et propriétaire : qui prend en charge des frais liés à la chaudière ?

Dans un logement, l’entretien d’une chaudière est très important. Il permet notamment de minimiser les risques d’intoxication au monoxyde de carbone. Pour le cas d’une habitation qui dispose d’une chaudière individuelle, la prise en charge peut parfois susciter quelques interrogations. Qui donc doit prendre en charge de l’entretien d’une chaudière ? Et qui doit assumer le coût de réparation d’une panne ? Locataire comme propriétaire en sont responsables. On fait le point concernant la prise en charge d’une chaudière dans une location dans cet article.

Pour le cas du locataire

Pour ce qui est de l’entretien de la chaudière par rapport au locataire, ce dernier possède des obligations concernant le dispositif de chauffage. Il doit en effet s’occuper de l’entretien de la chaudière individuelle ainsi que des petites réparations de la chaudière.

            La prise en charge du locataire

Comme nous venons de le mentionner, le locataire a des obligations en ce qui concerne l’entretien de sa chaudière au même titre que l’entretien quotidien du logement qu’il a loué. Selon la règlementation, il est stipulé que la chaudière d’un logement doit être entretenue au minimum une fois par an par le locataire. Et cela est un cas de figure habituel. Mais à moins de la présence d’exceptions dans le bail. Ce dernier peut par exemple indiquer que c’est une obligation appartenant au propriétaire ou encore que les frais sont compris dans les charges.

De ce fait, le locataire est dans l’obligation de faire appel à des professionnels chaque année pour l’entretien de son équipement. Il aura le choix pour son service. Pour les habitants de la capitale, des locataires peuvent faire appel à un service de désembouage à Evry par exemple. Les salissures étant une cause fréquente de panne pour une chaudière. De plus, certains services peuvent proposer un contrat d’entretien. Ce qui est beaucoup plus pratique dans la plupart des cas pour un locataire.

Un professionnel va ainsi déterminer si la chaudière peut être fonctionnelle ou qu’il nécessite quelques réparations pour être en état de marche. Dans le cas où il s’avèrera nécessaire d’effectuer quelques réparations minimes, toutes les charges vont être sous les frais du locataire. A noter toutefois que ce sera le propriétaire ou le syndicat des copropriétaires qui se chargera de l’entretien si la chaudière est utilisée collectivement.

 

            Les tarifs d’entretien

En ce qui concerne le tarif d’entretien, l’intervention pour une chaudière peut dépendre de l’appareil ou de la région dans laquelle est situé le logement. Pour ce qui est de la capitale, vous pouvez effectuer un devis gratuitement pour un désembouage en Essonne par exemple. Une intervention pouvant varier de 80 à 200€ de manière générale.

            Les attestations d’entretiens

A la fin de l’entretien d’une chaudière, l’expert en chaudière doit remettre une attestation de bon entretien au maximum une quinzaine de jours après l’intervention. C’est un document important qui va attester que la chaudière a bien été révisée. Cela permettra en outre de ne pas se faire reprocher pour un défaut d’entretien. Il est donc fortement conseillé pour le locataire de ne pas jeter ce certificat.

Aussi, il est également fortement conseillé pour un locataire venant d’emménager dans un logement de réclamer une attestation de suivi de la part des précédents locataires. Cela s’avèrera être une preuve de bonne foi des anciens locataires mais aussi du propriétaire. Ce document sera l’assurance pour les nouveaux locataires qu’un entretien régulier a été fait et qu’ils n’auront pas à payer des éventuels frais de réparations à cause d’un mauvais entretien.

            Les sanctions

En ce qui concerne l’entretien d’une chaudière un locataire ne s’expose à aucune sanction particulière même à défaut d’un entretien régulier. Cependant, une retenue sur le dépôt de garantie du montant de l’entretien peut être faite par le propriétaire au moment où le locataire va quitter le logement.

Pour le cas du propriétaire

Généralement, le propriétaire doit prendre en charge des grosses réparations et même le remplacement de la chaudière en entier. En ce qui concerne ces importantes réparations, ou avant de remplacer la chaudière, il existe deux cas de figure concernant l’entretien que le propriétaire doit effectuer.

En principe, le propriétaire est en charge des grosses réparations de la chaudière à contrario du locataire qui lui, s’occupe des petites réparations. Aussi, le propriétaire doit donc proposer une habitation confortable et décente au locataire. C’est d’ailleurs dans son obligation de proposer un bien chauffé.

Pour le deuxième cas de figure, avant une mise en location, le propriétaire peut toutefois effectuer de légers entretiens comme un nettoyage par l’équipe de désembouage à Evry. Ou si ce dernier n’a réellement pas effectué l’entretien de sa chaudière, il va devoir s’occuper de sa mise en marche. Ou mieux, envisager un remplacement si les anciens locataires n’ont pas assumé leurs obligations. Mais dans tous les cas, ce sera le professionnel qui sera en mesure de déterminer s’il va falloir changer la chaudière ou que quelques réparations devraient suffire pour un équipement vétuste.

Les obligations de l’entretien d’une chaudière

Ce n’est pas pour rien que l’entretien d’une chaudière est une obligation. C’est un équipement qui est d’une grande importance dans un logement et un entretien n’est pas qu’une question de dégradation rapide de matériel.

En effet, l’un des principaux risques encourus si l’on entretient mal une chaudière c’est l’intoxication au monoxyde de carbone. C’est un gaz indolore qui non détectable par les sens humains mais qui peut être extrêmement dangereux pour la santé. Donc il est de loin préférable d’entretenir son logement plutôt que de faire appel aux secours pour intoxication.

De plus, ce sont tous les types de chaudières qui sont concernés par cet entretien. Ne serait-ce qu’un nettoyage peut s’avérer d’une grande importance. Les salissures qui se créent sur les parois de la chaudière peuvent nuire à ces performances. Pour les cas graves donc, faire appel à des spécialistes comme l’équipe de désembouage en Essonne peut éviter le pire. En effet, le locataire comme le propriétaire a le droit de choisir le chauffagiste pour l’entretien de leur chaudière.

READ MORE

YOUR SHOPPING BAG